Bienvenue sur Caitriona Balfe France, votre unique source francophone sur l'actrice irlandaise et ancienne mannequin Caitriona Balfe, connue pour son rôle de Claire Fraser dans la série Outlander, pour laquelle elle a été nominée aux Golden Globes. Retrouvez sur le site, toutes les dernières news de lactrice, ainsi que ses projets, ses photos, ses interviews. Nous vous souhaitons une bonne visite sur le site.
Jetez un coup d'oeil à la galerie photo avec plus de 15,000 photos de Caitriona !
004.jpg
002.jpg
003.jpg
001.jpg
002-3.jpeg
001-3.jpeg
006-2.jpeg
006~03.jpeg

mars 22, 2021  No comments Interviews, Traduction
Etoile du Nord
L’actrice Caitriona Balfe apprend à apprécier les temps plus calmes, les joies de la conduite à Los Angeles et revient sur le plateau de sa série télévisée à succès Outlander.

Par Emma Barlow, Mars 2021. Traduction par Alexz pour Caitriona Balfe France.

Emma Barlow : Récemment, nous avons tous regardé beaucoup séries et de films – y en a-t-il dont vous êtes devenu accro?

Cait : Oh, je pense que j’ai regardé tout Netflix! Au début, nous avons regardé beaucoup de séries, donc nous avons regardé ZeroZeroZero, qui était fantastique, The Queen’s Gambit, The Crown et Ted Lasso. Mais dernièrement, mon cerveau n’a pas la bande passante pour une série, donc c’est juste beaucoup plus de films. Nous avons regardé Nomadland l’autre jour, ce qui était incroyable, et Promising Young Woman, qui était si bon.

Emma Barlow : Cela doit être assez réconfortant, en tant qu’actrice, de savoir quel réconfort les gens ont à s’asseoir et à regarder de très bons films et télévisions?

Cait : C’est drôle parce que, parmi tous mes frères et sœurs, nous plaisantions toujours en disant que c’est moi qui n’ai pas de vrai travail! C’est plutôt agréable de sentir que ce que vous faites est apprécié des gens. Même si ma sœur, qui travaille pour Pfizer, se sent à juste titre très satisfaite de l’importance de son travail.

Emma Barlow : Vous étiez dans la série de science-fiction parodique Star Force 2, qui a été filmée sur Zoom. Comment était-ce?

Cait : Vous savez, c’est tellement amusant. Les deux gars qui l’écrivent et le réalisent sont super, et je les connais grâce à un de mes amis, Steven Cree, qui était dans Outlander. Steven m’a contacté très tôt et a dit: «Hé, tu veux faire cette chose stupide que nous faisons?» Et, surtout lorsque vous êtes enfermé, l’opportunité d’être stupide et de jouer est si bonne. Ça s’est développé, et beaucoup de gens l’ont apprécié d’une manière vraiment idiote.

Emma Barlow : Avez-vous pu canaliser votre créativité par d’autres moyens au cours des derniers mois? Des hobbies?

Cait : Eh bien, toutes sortes de choses domestiques que je n’ai normalement pas le temps de faire, comme préparer mes propres repas. Et comme tout le monde, j’ai commencé un jardin d’herbes aromatiques, et je me suis remise à faire des choses pour lesquelles je n’avais pas beaucoup de temps, comme le dessin. Je lisais beaucoup plus pour le plaisir et j’écrivais aussi. Des choses que vous souhaiteriez toujours avoir plus de temps pour le faire. La seule chose que nous avions, c’était beaucoup de temps.

Emma Barlow : Il y a donc des éléments de ralentissement et de tranquillité que vous appréciez?

Cait : Cela met en quelque sorte l’accent sur le fait que votre vie est censée être vécue, et non mise en veilleuse pour un jour où vous aurez le temps. J’adore mon travail et j’aime travailler, mais ce ne peut pas être la solution ultime.

Emma Barlow : Repensez-vous à votre emploi du temps d’avant et vous demandez-vous comment vous aviez l’habitude de tout intégrer?

Cait : Je n’ai pas besoin de regarder en arrière parce que nous filmons Outlander en ce moment et je me demande:« Comment ai-je fait ça! » Je n’ai jamais été aussi épuisée de ma vie! Mais à bien des égards, c’est incroyable, et je pense que c’est tellement important que nous puissions retourner au travail. Beaucoup d’efforts et beaucoup de travail ont été consacrés à la sécurité. Je veux dire, ce n’est pas sans stress.

Emma Barlow : Mais vous vous habituez aux défis du tournage en ce moment?

Cait : Vous savez, c’est drôle de voir à quel point nous sommes adaptables. Au début, il est si étrange de porter un masque, puis soudain, on doit vous rappeler de l’enlever lorsque la caméra commence à tourner parce que vous oubliez qu’il est sur votre visage. Comme pour toutes ces choses, nous, les humains, nous adaptons très bien. Je pense qu’il s’agit simplement de comprendre pourquoi vous le faites, et que vous ne vous souciez pas seulement de vous-même, mais aussi de tout le monde.

Emma Barlow : Pour les fans de la série, y a-t-il quelque chose que vous pouvez nous dire sur la série à venir et ce qui se passe avec Claire?

Cait : C’est une très bonne saison. Il y a beaucoup de changements à venir à Fraser’s Ridge, de nouvelles personnes arrivent et elles apportent beaucoup de bouleversements. Et, comme toujours avec Outlander, nous arrivons à un endroit sûr pour Claire et Jamie et nous endormons tout le monde dans ce faux sentiment de sécurité … puis nous le déchirons sous eux.

Emma Barlow : Vous vous êtes installé en Écosse et Outlander est filmé dans des endroits absolument incroyables. Quand les choses seront un peu plus normales, où sont certains de vos endroits préférés où aller en Écosse?

Cait : Il y a tellement de beaux endroits! Après la fin de la saison dernière, je suis allé à Glencoe, qui est tellement magnifique. C’est un endroit vraiment magnifique pour se ressourcer et profiter des paysages les plus époustouflants. Les Cairngorms sont si beaux – Braemar est merveilleux. Mais il y a encore tellement de choses en Écosse que je dois explorer. Je ne suis pas encore allée à Skye, mais c’est en haut de ma liste.

Emma Barlow : Vous êtes également dans un nouveau film, Belfast, écrit et réalisé par Kenneth Branagh, basé sur les expériences d’enfance de Branagh. Comment était-ce?

Cait : C’était incroyable parce que Ken nous a laissé prendre ce qu’il avait créé sur la page et en faire le nôtre. Nous avons beaucoup parlé de l’histoire, du moment où elle s’est déroulée et de ce que ses parents vivaient à ce moment-là. Il a grandi à Belfast jusqu’en 1969 et ma famille a déménagé juste au sud de la frontière en 1979/80. Évidemment, c’était une période très différente à ce moment-là, mais je pense que nous avons partagé un lien personnel avec l’Irlande du Nord et les troubles d’une certaine manière. C’était un film très personnel pour tous ceux qui étaient là, et pour Ken, c’était un projet tellement passionné, et c’était tout simplement incroyable de pouvoir faire ce voyage avec lui.

Emma Barlow : Vous avez joué aux côtés de Matt Damon et Christian Bale dans Le Mans 66. Avez-vous une passion pour les voitures et la course?

Cait : Ouais, j’ai toujours été fan de Formule 1, je la regarde depuis l’adolescence. Le Mans n’était pas tellement sur mon radar, mais c’était l’un des meilleurs emplois, car une partie de mes recherches consistait simplement à regarder toutes ces courses et émissions incroyables sur les courses automobiles, et j’adore ça. Ce film a coché beaucoup de cases pour moi, et c’était tellement amusant de le filmer et de voir toutes les voitures et les choses incroyables que les cascadeurs des pilots peuvent faire.

Emma Barlow : Est-ce que vous vous amusez au volant?

Cait : Oui, j’adore conduire. J’ai démarré sur le tard, cependant. À 17 ans, j’avais quitté la maison et je vivais dans les villes, donc j’ai toujours été une personne des transports en commun et je n’ai jamais vraiment eu besoin de conduire. Ensuite, j’ai obtenu mon permis quand j’ai déménagé à LA, et je pense que LA est la meilleure ville pour conduire. Je veux dire, vous ne pouvez pas vous déplacer sans voiture, mais il y a aussi quelque chose de tellement cinématographique dans la conduite dans cette ville. Il y a une romance étrange, en particulier avec les lumières et toutes ces choses emblématiques que vous voyez. Je faisais tout le temps des voyages en voiture avec mes amis à l’époque – j’ai adoré. Et ma première voiture était une Audi, alors voilà.

Emma Barlow : Quelle voiture conduisez-vous maintenant?

Cait : Pour l’instant, nous avons l’Audi Q5, mais nous espérons recevoir le Q5 TFSI e très bientôt, donc c’est excitant. J’adore conduire une Audi – c’est la voiture que j’ai toujours conduite, et leur comportement est tout simplement incroyable.

Emma Barlow : Et qu’écoutez-vous pendant que vous conduisez?

Cait : Généralement c’est toujours 6Music et des airs percutants! Il y a une telle liberté qui vient avec la conduite, et peut-être parce que j’ai vécu à New York pendant si longtemps dans la vingtaine. La phase suivante de ma vie, quand j’ai commencé à conduire, m’a ouvert le monde d’une manière si différente. En Amérique, aller dans la ville voisine est à trois ou quatre heures de route. J’avais l’habitude de remonter un peu la côte jusqu’à San Francisco, et il n’y a rien d’aussi spécial que ça – ce genre de conduite est tout simplement époustouflant.






Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Caitriona Balfe France is a non-profit, unofficial fansite that has no contact with Caitriona, her family or her representatives. All images are copyright by their original authors and used for editorial purposes. The webmasters claim no ownership over them. For more information, please get in touch with us.